Boufon Porduction

Le forum officiel de la Boufon Porduction.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dante's Inferno

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nightmare
Boufon
avatar

Messages : 133
Points : 303
Date d'inscription : 06/08/2009
Age : 2016
Localisation : En enfer

MessageSujet: Dante's Inferno   Dim 14 Fév - 18:09:21

Annoncé comme la nouvelle bombe de Visceral Games (à qui l'on doit déjà le célèbre Dead Space), Dante's Inferno n'a pas cessé de faire parler de lui depuis les premières vidéos diffusées. Sorti depuis le 4 février, les avis sont plus que mitigés par rapport à ce titre. Véritable descente aux enfers ou pâle copie sans saveur de God of War ? Et bien un peu des deux au final.



Test réalisé à partir de la version PS3 du jeu, en version française

Vous qui entrez en ces lieux, abandonnez tout espoir. Comme son nom l'indique, Dante's Inferno est une adaptation assez libre du premier des trois tomes de La Divine Comedie (Dante Aligheri), L'Enfer. Pour sauver sa Béatrice défunte, Dante se verra forcé d'aller jusqu'au plus profond de l'enfer, et pour cela, il devra traverser neuf cercles où sont condamnées toutes les âmes de pauvres pêcheurs. Si le scénario se veut assez classique, il a le mérite d'être on ne peut plus fidèle à l'œuvre dont il s'inspire, et de nous offrir un beat them all on ne peut plus jouissif.

Beat them all finalement extrêmement proche d'un God of War. Le gameplay est essentiellement le même, plusieurs séquences vous pousseront à chevaucher des montures aussi imposantes qu'impressionnantes. On regrettera au passage que seules deux montures interviennent (dont une qui n'interviendra qu'une seule et unique fois dans le scénario). Contrairement à God of War, une seule et unique arme sera à votre disposition : la célèbre faux de la Mort. Arme qui permettra tantôt de disséquer des hordes d'ennemis à la chaine, tantôt de s'agripper lors de séquences plus proches d'un jeu de plate formes.

On retrouve également beaucoup de God of War dans l'aspect graphique du jeu. Si les décors sont radicalement différents, on retrouve néanmoins certaines séquences ou on se croirait presque face à un titan sorti de God of War. Néanmoins, il faut tout de même saluer le travail de Visceral Games de ce côté là. Chaque cercle a réellement sa propre personnalité, autant au niveau de l'ambiance qu'au niveau graphique. Les développeur n'ont clairement pas fait dans la dentelle de ce côté la, n'hésitant pas jusqu'à évoquer des pénis sur chaque statue du cercle de luxurieux. La plupart des décors semblent vivants, ont une âme et une personnalité qui leur est propre. Néanmoins, il est dommage que cet aspect ne suive pas sur les deux derniers cercles du jeu assez légers de ce côté là (et entrainant une certaine monotonie dans le gameplay).

Naturellement, votre personnage pourra maîtriser un certains nombre de pouvoirs (au nombre de 6), qui pourront évoluer au fil du jeu. De ce côté là, Visceral Games nous offre une évolution plutôt classique. Les capacités se divisent en deux catégories, pureté ou impureté. La plupart des ennemis peuvent vous donner le choix entre les absoudre de leur péchés, ou au contraire les punir pour leurs fautes (offrant généralement un dénouement plus sanglant). On pourra d'ailleurs retrouver pas mal de personnages historiques qui pourront vous accorder de gros bonus en pureté ou en impureté. Plus votre niveau augmente, plus vous débloquez un grand nombre de capacité, qu'il ne vous restera plus qu'a acheter avec les âmes des ennemis que vous aurez vaincus. Vous pourrez également vous équiper de reliques. A trouver dans le jeu, celles-ci vous octroieront certains pouvoirs. mais un certain niveau en pureté ou impureté peut vous être demandé avant de pouvoir les équiper. Il est bon de noter que les reliques évoluent (du niveau 1 jusqu'au niveau 3) au fur et à mesure que vous les portez, augmentant ainsi leur efficacité.

****

VERDICT :

Graphismes : 16/20
Malheureusement pas toujours au rendez-vous (surtout vers la fin du jeu), et souvent un peu trop comparables à God of War, les décors ont une vraie personnalité, et réussissent plutôt bien à se diversifier de cercles en cercles.

Bande son : 15/20
De très belles compositions qui accompagnent magnifiquement bien l'intrigue. Les bruitages sont réussis, et les doublages (français comme VO) sont convaincants.

Jouabilité : 14/20
Clonée de God of War, mais la référence étant bonne, le résultat l'est aussi. On notera juste qu'une certaine monotonie s'installe au cours du 8eme cercle, malheureusement un peu long et répétitif, mais ne vous détrompez pas, Dante's Inferno reste particulièrement jouissif et propose des combats bien musclés.

Scénario : 14/20
Adapté de La Divine Comédie, cette adaptation s'avère réussie. Bien qu'on reste dans le classique, le rendu est très convaincant, et le scénario se suit aisément avec plaisir. On notera juste que les séquences animes (parfois trop nombreuses) ne sont pas toujours très claires, et un petit travail sur cet aspect n'aurait pas été du luxe.

Durée de vie : 14/20
Comptez 7 à 8 heures pour terminer le jeu en mode normal. Le mode difficile ne sera sans doutes pas à la portée de tous (je n'ai pas encore testé le mode expert). Quelques défis peuvent être débloqués en terminant le jeu, et un mode expert déblocable pourra sans doutes pousser les plus courageux à retenter l'expérience.

Originalité : 4/20
Extrêmement proche de God of War, Dante's Inferno possède une ambiance qui lui est propre, mais aura malgré tout bien du mal à se démarquer de son concurrent direct.

Générale : 15.5/20
Un excellent jeu pour qui aime God of War. Bien qu'il n'atteigne pas le niveau de son concurrent, Dante's Inferno se révèle être un excellent jeu pour tous les fans du genre.

Moyenne des notes : 13/20

A qui s'adresse ce jeu :
-Clairement à un public majeur et averti
-A tous les fans de God of War ou de Beat Them All bien musclés
-A tous ceux qui aiment les ambiances glauques et les représentations de l'enfer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dante's Inferno
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inferno recrute un graphiste
» Présentation web-série la liste de Dante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boufon Porduction :: Jeux Vidéo :: Test-
Sauter vers: